Devis Chauffe-Eau

Le chauffe-eau permet de chauffer l’eau de votre maison. Que ce soit un ballon d’eau chaude, un chauffe-eau thermodynamique ou encore un chauffe-eau solaire, votre chauffe-eau vous sera indispensable. Certains modèles permettent même d’assurer le chauffage de votre maison.

Quel est le meilleur type de chauffe-eau pour votre maison ?

Lorsque le moment sera venu de remplacer le chauffe-eau de votre maison, vous aurez le choix entre des centaines de modèles. Pour prendre la bonne décision pour votre famille, apprenez les bases des différents types de chauffe-eau disponibles aujourd’hui.

Le chauffe-eau est le héros méconnu de la maison, il fonctionne de manière fiable dans les coulisses pour rendre possible un grand nombre des commodités modernes que nous considérons comme acquises – douches chaudes, machines à laver, lave-vaisselle, etc.

Si votre chauffe-eau actuel a dépassé sa durée de vie utile et qu’il est temps de le remplacer, pensez aux vertus d’un modèle à haut rendement, généralement désigné par la mention Energy Star. Non seulement un chauffe-eau efficace conserve l’eau et est meilleur pour l’environnement, mais il économise également de l’énergie, ce qui est bon pour votre portefeuille.

Bien qu’il soit préférable de confier l’installation à des professionnels, vous pouvez choisir vous-même parmi les différentes options de chauffe-eau disponibles sur le marché. Il n’y a jamais eu autant d’options de chauffe-eau à considérer pour un propriétaire. Mais si vous réfléchissez à vos besoins, déterminez le montant que vous souhaitez dépenser et évaluez votre niveau d’engagement en matière d’efficacité énergétique, vous ne devriez avoir aucun mal à choisir le modèle qui convient à votre maison et à votre famille.

Quand remplacer votre chauffe-eau ?

Il est rare qu’un chauffe-eau soit en bon état un jour et qu’il tombe en panne le lendemain. Il y a généralement des signes avant-coureurs qui indiquent qu’un chauffe-eau est en fin de vie. Voici quelques-uns des signaux les plus courants qui indiquent qu’il approche de la fin de sa vie.

  • Pas d’eau chaude. Peu de choses attirent l’attention d’un propriétaire plus qu’une douche froide. Une eau tiède est un signe infaillible que le chauffe-eau est en fin de vie.
  • Eau trouble ou rouillée. La tige d’anode à l’intérieur de votre chauffe-eau est chargée d’empêcher l’intérieur de rouiller. Lorsque cette anode s’use, l’intérieur du chauffe-eau rouille, ce qui indique que la fin de vie est proche.
  • Bruits de grondement ou d’éclatement. Non, ces bruits qui émanent du sous-sol ne sont pas ceux d’un monstre tapi dans l’obscurité. C’est le signe de quelque chose de bien pire : un chauffe-eau qui meurt. Lorsqu’un chauffe-eau vieillit, les minéraux de l’eau dure commencent à s’accumuler à l’intérieur du réservoir, créant des poches d’air dans l’eau chaude qui produisent des bruits d’éclatement lorsque l’air est libéré.
  • Fuite. Une mystérieuse flaque d’eau près du chauffe-eau est un signe évident que des fissures se sont formées dans le réservoir, provoquant une fuite. Comme un chauffe-eau qui fuit peut inonder un sous-sol, prévoyez de le remplacer immédiatement.

Caractéristiques du chauffe-eau à prendre en compte avant l’achat

Il existe de nombreux types de chauffe-eau sur le marché, il est donc important de déterminer les caractéristiques qui comptent le plus pour vous. Pour faciliter votre choix, tenez compte des points suivants lorsque vous achetez un chauffe-eau.

  • Le combustible. Avant d’envisager le type de chauffe-eau à acheter, sachez quelles sources de combustible vous avez en option. Les chauffe-eau à réservoir et les chauffe-eau sans réservoir utilisent soit une flamme alimentée au gaz, soit un serpentin électrique pour chauffer l’eau. Les chauffe-eau solaires utilisent la chaleur du soleil pour réchauffer l’eau, tandis que les chauffe-eau à pompe à chaleur utilisent un compresseur électrique pour extraire la chaleur de l’air ambiant.
  • Taille. Quel que soit le type, les chauffe-eau sont de tailles différentes. Pour déterminer la bonne taille, il faut tenir compte du nombre de personnes qui utiliseront l’eau chaude. Par exemple, un chauffe-eau sans réservoir qui peut fournir 7 gallons d’eau chaude par minute ou un chauffe-eau à accumulation d’une capacité de 50 gallons convient généralement à une famille de quatre personnes.
  • L’efficacité énergétique. L’efficacité énergétique désigne la quantité d’électricité ou de gaz utilisée par un chauffe-eau pour chauffer l’eau. Tous les gros appareils, y compris les chauffe-eau, portent des étiquettes indiquant leur efficacité énergétique. Selon le modèle, un chauffe-eau Energy Star peut permettre d’économiser jusqu’à 50 % de la consommation annuelle d’énergie.
  • Coûts. L’efficacité énergétique d’un chauffe-eau détermine le coût de son fonctionnement. Le fonctionnement d’un chauffe-eau électrique à réservoir standard coûte environ 450 dollars par an, tandis qu’un chauffe-eau au gaz coûte généralement environ 250 dollars. Les chauffe-eau sans réservoir permettent généralement aux propriétaires d’économiser environ 108 $ par an en frais de fonctionnement, selon le ministère de l’Énergie des États-Unis.

Chauffe-eau conventionnel à accumulation

Le type de chauffe-eau le plus courant est le chauffe-eau à accumulation classique. Il comprend un réservoir de stockage isolé qui contient une quantité d’eau chauffée, entre 30 et 80 gallons.

Ce qui alimente l’appareil dépend largement des services déjà présents dans votre maison. N’importe lequel des suspects habituels – gaz naturel, propane liquide, mazout ou électricité – peut être la source de combustible de ce type de chauffe-eau.

À l’intérieur du réservoir, une jauge indique la température de l’eau. Lorsqu’elle descend en dessous d’un niveau prédéfini, l’appareil se met en marche pour faire remonter la température de l’eau. Ce processus de chauffage continu se poursuit 24 heures sur 24, sept jours sur sept, même lorsque vous dormez ou que vous êtes en vacances.

Comme il fonctionne en permanence, vous payez souvent pour chauffer de l’eau qui n’est pas utilisée. Mais lorsque vous avez besoin d’eau chaude, elle est là, prête et en quantité suffisante. Les chauffe-eau à accumulation classiques existent en plusieurs tailles ; un petit réservoir répond aux besoins modestes d’un adulte, tandis que des réservoirs plus grands répondent aux besoins d’une famille avec plusieurs enfants.

Les avantages d’un chauffe-eau à accumulation

  • Coûts d’installation. Les coûts d’installation d’un chauffe-eau à accumulation sont généralement beaucoup plus raisonnables que ceux d’un chauffe-eau sans réservoir, car l’installation consiste généralement à remplacer un ancien appareil par un appareil plus récent.
  • Moins d’entretien. Un chauffe-eau à accumulation est de conception simple, ce qui signifie qu’il y a moins de risques qu’il tombe en panne et nécessite un entretien. Et, s’il doit être réparé, les coûts de réparation sont généralement assez bas.
  • Abordable. Le coût initial d’un chauffe-eau à accumulation est nettement inférieur à celui des autres options de chauffe-eau, surtout si l’on tient compte du coût d’installation.

Les inconvénients d’un chauffe-eau à accumulation

  • Coûts énergétiques. Parmi les options de chauffe-eau, les réservoirs à accumulation sont les moins efficaces. Attendez-vous à payer plus cher pour faire fonctionner un chauffe-eau à accumulation que les autres types de chauffe-eau. En effet, le chauffe-eau doit fonctionner pour garder l’eau chaude même lorsque personne dans la maison n’utilise d’eau chaude.
  • Espace. Les chauffe-eau à accumulation nécessitent un espace important pour abriter leur réservoir de 50 gallons, qui mesure environ 2 pieds de diamètre et plus de 4 pieds de haut. Si cela n’a pas d’importance si votre chauffe-eau se trouve dans un sous-sol non aménagé, cela peut être un problème d’espace dans les petites maisons où un chauffe-eau peut occuper un précieux espace de placard.
  • Durée de vie. Les chauffe-eau à accumulation ont une durée de vie de 10 à 15 ans avant de devoir être remplacés, alors qu’un chauffe-eau sans réservoir a une espérance de vie de plus de 20 ans.

Entretien des chauffe-eau à accumulation

Un entretien effectué à intervalles réguliers peut optimiser les performances et prolonger considérablement la durée de vie d’un chauffe-eau. Les tâches d’entretien de routine comprennent les éléments suivants .

  • Vidangez et rincez le chauffe-eau deux fois par an pour éliminer les sédiments et les minéraux accumulés.
  • Tester la soupape de sécurité pour s’assurer qu’elle est en bon état de fonctionnement.

Avant de commencer toute intervention sur le chauffe-eau, n’oubliez pas de couper l’alimentation électrique ou de mettre l’interrupteur à gaz en position de veilleuse.

Chauffe-eau sans réservoir

Par rapport à un chauffe-eau classique, le modèle sans réservoir permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, car il ne chauffe l’eau que sur demande. En d’autres termes, la seule eau que vous payez pour chauffer est l’eau chaude que vous utilisez réellement.

L’inconvénient est que les chauffe-eau sans réservoir ont un faible débit. Avec un débit de seulement 2 à 5 gallons par minute, un chauffe-eau sans réservoir ne peut pas répondre à plus d’un usage domestique simultanément. Si vous faites tourner le lave-vaisselle, vous ne pouvez pas prendre de douche chaude tant que le lave-vaisselle n’est pas terminé. C’est pourquoi certains propriétaires installent plusieurs unités sans réservoir (ce qui est faisable grâce à leur conception compacte). Chacun d’entre eux est destiné à un ensemble différent d’appareils ou d’installations.

Alors qu’un chauffe-eau classique dure généralement 10 ou 15 ans, un appareil sans réservoir peut fonctionner de manière fiable pendant 20 ans ou plus. Cette longévité a toutefois un coût : les chauffe-eau sans réservoir se vendent environ deux fois plus cher que les modèles classiques.

Avantages d’un chauffe-eau sans réservoir

  • De l’eau chaude à volonté. Contrairement aux chauffe-eau à accumulation, les chauffe-eau sans réservoir fournissent un débit d’eau chaude ininterrompu, à condition que la demande reste dans les limites du débit indiqué par l’appareil.
  • Pas de réservoir. Comme leur nom l’indique, les chauffe-eau sans réservoir ne nécessitent pas de réservoir encombrant. Le gain de place peut être important dans les petites maisons, les condos ou les appartements.
  • Longue durée de vie. Les chauffe-eau sans réservoir peuvent durer 20 ans ou plus, ce qui est bien plus que les 10 à 15 ans que l’on peut obtenir d’un chauffe-eau à réservoir standard.
  • Efficacité énergétique. Étant donné que les chauffe-eau sans réservoir n’ont pas besoin de fonctionner 24 heures sur 24 pour garder 50 gallons d’eau chauffée, ils ne consomment pas autant d’énergie qu’un chauffe-eau classique. Selon le ministère américain de l’énergie, ils sont de 24 à 34 % plus efficaces qu’un chauffe-eau classique.

Inconvénients d’un chauffe-eau sans réservoir

  • Incohérence de la température. Les chauffe-eau sans réservoir n’offrent pas une température de l’eau aussi constante qu’un chauffe-eau classique, surtout lorsque plusieurs robinets sont ouverts simultanément.
  • Coût initial élevé. Les chauffe-eau sans réservoir peuvent permettre de réaliser des économies à l’arrivée, mais ils sont très coûteux au départ. Selon HomeAdvisor, les chauffe-eau à réservoir de stockage coûtent en moyenne entre 700 et 2 000 dollars pour le réservoir et l’installation, selon le modèle et le marché, tandis que les chauffe-eau sans réservoir coûtent généralement entre 1 000 et 3 000 dollars.
  • Limité par le débit. Si un chauffe-eau sans réservoir ne manquera jamais d’eau chaude comme un chauffe-eau à accumulation, il a néanmoins ses limites. Un chauffe-eau sans réservoir ne peut fournir qu’un nombre limité de gallons d’eau chaude.

Entretien du chauffe-eau sans réservoir

L’entretien d’un chauffe-eau contribue à augmenter sa durée de vie. Une tâche importante d’entretien régulier est effectuée par un plombier agréé. L’unité doit être rincée au moins une fois par an pour éliminer les dépôts minéraux accumulés.

Entre ces visites de professionnels, il est important d’effectuer un peu d’entretien par vous-même. Un chauffe-eau sans réservoir possède un filtre à air qui doit être nettoyé régulièrement. Si votre eau est dure, vous devrez peut-être aussi retirer et nettoyer le filtre à eau pour éliminer les sédiments qui peuvent ralentir l’écoulement de l’eau vers le chauffe-eau.

Chauffe-eau électriques à pompe à chaleur

Alimenté par l’électricité, ce type de chauffe-eau intensifie la chaleur qu’il tire de l’air et la transfère à une quantité d’eau contenue dans son réservoir de stockage.

Parce qu’il fonctionne de concert avec l’environnement, un système de pompe à chaleur électrique donne de meilleurs résultats dans les climats chauds, où la technologie peut être jusqu’à trois fois plus efficace sur le plan énergétique qu’une unité de conception traditionnelle.

Avantages d’un chauffe-eau électrique à pompe à chaleur

  • Efficacité énergétique. Comme les chauffe-eau à pompe à chaleur tirent leur chaleur de l’air ambiant au lieu de la générer, ils sont beaucoup plus efficaces sur le plan énergétique. En fait, ils peuvent être deux à trois fois plus efficaces qu’un chauffe-eau à réservoir standard. Selon le ministère de l’Énergie, les modèles Energy Star permettent d’économiser jusqu’à 300 dollars par an en coûts énergétiques.
  • Sûr et respectueux de l’environnement. Contrairement aux chauffe-eau à accumulation standard, les chauffe-eau à pompe à chaleur ne sont pas chauds à l’extérieur et ne présentent pas les risques associés à l’eau chaude sous pression. Et comme ils consomment beaucoup moins d’énergie, ils constituent une option beaucoup plus écologique qu’un chauffe-eau à réservoir.

Inconvénients d’un chauffe-eau électrique à pompe à chaleur

  • Coûteux. Les chauffe-eau à pompe à chaleur ne sont pas bon marché. En fait, ils coûtent environ deux fois plus cher qu’un chauffe-eau à accumulation standard.
  • Ils peuvent ne pas répondre à la demande. Si les chauffe-eau à pompe à chaleur peuvent produire de grandes quantités d’eau chaude pendant les mois chauds de l’année, lorsqu’il y a beaucoup d’air chaud, ils peuvent avoir du mal à répondre à la demande pendant les mois d’hiver.

Entretien des chauffe-eau électriques à pompe à chaleur

Pour qu’un chauffe-eau électrique à pompe à chaleur fonctionne de manière optimale, ses filtres à air doivent être nettoyés régulièrement. Au fil du temps, des sédiments et des saletés peuvent s’accumuler à l’intérieur du réservoir d’eau, ce qui peut vous obliger à le rincer de temps en temps. Il s’agit d’une tâche relativement simple que la plupart des propriétaires peuvent accomplir sans avoir recours à un professionnel. Sinon, l’entretien recommandé n’est pas différent de celui d’un chauffe-eau à accumulation classique.

Chauffe-eau solaires

Une source d’énergie gratuite et illimitée – le soleil – alimente les chauffe-eau solaires, qui sont pratiques sous tous les climats. Ce type de chauffe-eau comporte deux parties : un capteur solaire et un réservoir de stockage isolé. Parfois, l’unité est installée sur le toit, et d’autres fois, elle est installée dans la cour.

Les chauffe-eau solaires actifs distribuent l’eau à l’aide d’une pompe, tandis que les modèles passifs n’ont pas de mécanisme artificiel. Ils s’appuient sur la force de gravité. Parmi les modèles solaires, il existe deux types de systèmes de chauffage de l’eau.

  • Les systèmes à circulation directe. Une pompe fait circuler l’eau à travers les capteurs solaires et dans un réservoir de stockage (adapté aux régions sans grand froid).
  • Les systèmes à circulation indirecte. Une pompe fait circuler une solution antigel à travers les capteurs solaires et un échangeur de chaleur, qui chauffe l’eau. Les systèmes à circulation indirecte sont populaires dans les régions où les températures atteignent le point de congélation.
  • Les systèmes de chauffage solaire passif de l’eau sont moins coûteux, et il existe deux types de chauffe-eau solaires de base.
  • Systèmes de stockage à capteurs intégraux. Les capteurs solaires situés dans le réservoir de stockage chauffent l’eau stockée, qui s’écoule ensuite par gravité dans la tuyauterie de la maison.
  • Les systèmes à thermosiphon. Les capteurs solaires chauffent par le bas, ce qui fait monter l’eau chauffée. Lorsqu’elle monte, elle s’écoule naturellement dans la maison.

Avantages d’un chauffe-eau solaire

  • Économies d’énergie. La principale raison d’opter pour un chauffe-eau solaire est généralement l’économie d’énergie. Comme ils utilisent l’énergie du soleil plutôt que l’électricité ou le gaz, ils sont le moyen le moins cher de produire de l’eau chaude. Comme ils n’utilisent pas d’électricité, ils peuvent permettre d’économiser jusqu’à 400 $ en frais de fonctionnement chaque année.
  • Peu d’entretien. Les chauffe-eau solaires sont d’une conception étonnamment simple et ne nécessitent que peu ou pas d’entretien, à l’exception d’une inspection tous les quelques années.
  • Respect de l’environnement. Comme un chauffe-eau solaire tire 100 % de son énergie du soleil, il est capable de chauffer l’eau sans produire d’émissions.

Les inconvénients d’un chauffe-eau solaire

  • Nécessité d’un système de secours. Les chauffe-eau solaires sont suffisamment isolés pour garder l’eau chaude toute la nuit et le matin. Cependant, ne vous attendez pas à ce qu’il tienne pendant plusieurs jours nuageux. Vous aurez besoin d’un appoint électrique ou au gaz pour les longues périodes de ciel couvert.
  • Coût d’installation élevé. Bien que le gouvernement fédéral offre des remises et des incitations fiscales à ceux qui choisissent d’installer un chauffe-eau solaire, le prix d’installation reste très élevé, avec un coût moyen de 9 000 dollars. Il faut parfois plusieurs années pour récupérer ce coût initial en économies d’énergie.

Entretien du chauffe-eau solaire

En supposant qu’un spécialiste de l’énergie solaire assure un entretien de routine tous les 3 à 5 ans, on peut s’attendre à ce que ce type de chauffe-eau fonctionne pendant 15 ou 20 ans. Avec un système de chauffe-eau solaire, quel qu’il soit, il existe un certain nombre de tâches d’inspection et d’entretien que les propriétaires peuvent effectuer eux-mêmes.

  • Nettoyer régulièrement les collecteurs poussiéreux ou sales.
  • Surveillez les raccords entre le réservoir de stockage et la tuyauterie.
  • Vérifiez que l’isolation des tuyaux, des conduits et du câblage n’est pas endommagée.
  • Vérifiez le serrage de tous les écrous et boulons qui maintiennent les collecteurs en place.
  • Dans un système actif, vérifiez que les pompes fonctionnent correctement.

Chauffe-eau à condensation

Bien qu’ils soient principalement utilisés dans des environnements commerciaux aux États-Unis, les chauffe-eau à condensation sont très populaires au Royaume-Uni (on les appelle là-bas des chaudières combinées), où on les trouve dans environ 70 % des foyers.

Un chauffe-eau à condensation existe en version avec ou sans réservoir. Les deux types chauffent l’eau en aspirant de l’air et du gaz naturel dans une chambre de combustion. Comme les chauffe-eau standard à réservoir et sans réservoir au gaz naturel, les chauffe-eau à condensation utilisent un brûleur à gaz pour chauffer l’eau qui est soit stockée dans un réservoir (chauffe-eau à réservoir de stockage), soit en train de le traverser (chauffe-eau sans réservoir).

Les chauffe-eau standard à réservoir de stockage et sans réservoir évacuent les gaz d’échappement chauds créés par le processus de combustion du gaz naturel à travers un tube d’acier et hors de la maison où la chaleur se perd dans l’air. Au lieu d’évacuer ces gaz d’échappement, les chauffe-eau à condensation envoient ces gaz de combustion (qui ont une température d’environ 300 degrés) vers un réservoir de condensation où ils sont également utilisés pour chauffer l’eau.

Avantages d’un chauffe-eau à condensation

  • Économies d’énergie. En utilisant la  » chaleur résiduelle  » du processus de combustion, les chauffe-eau à condensation ont un taux d’efficacité pouvant atteindre 98 %. C’est toute une différence par rapport aux chauffe-eau standard à réservoir et sans réservoir au gaz naturel, dont le rendement varie entre 60 et 70 %.
  • Taux de récupération élevé. Un chauffe-eau à condensation a un taux de récupération incroyable, ce qui rend presque impossible le manque d’eau chaude.
  • Respect de l’environnement. Comme un chauffe-eau à condensation utilise la quasi-totalité de la chaleur qu’il génère pour chauffer l’eau, il consomme beaucoup moins d’énergie, ce qui rend son empreinte carbone beaucoup plus faible que celle d’un chauffe-eau classique.

Inconvénients d’un chauffe-eau à condensation

  • Coûteux. Un chauffe-eau à condensation coûte deux à trois fois le prix d’un chauffe-eau classique.
  • Frais d’installation élevés. Vous devrez reconfigurer les conduites de gaz et les tuyaux d’évacuation pour accueillir un chauffe-eau à condensation, ce qui peut être coûteux.

Entretien du chauffe-eau à condensation

Avec un entretien régulier, un chauffe-eau à condensation peut durer de 10 à 15 ans. Un chauffe-eau à condensation nécessite un entretien annuel, dont certains peuvent être effectués par un propriétaire. Par exemple, les chauffe-eau à condensation utilisent une cartouche de calcaire pour neutraliser la condensation créée pendant le processus de condensation. Cette cartouche doit être vérifiée périodiquement, ce qui est une tâche à la portée de la plupart des propriétaires. En revanche, le contrôle et le nettoyage de la chaudière, qui nécessitent de la démonter, requièrent l’intervention d’un professionnel.

  • Remplacer ou remplir annuellement la cartouche du neutraliseur.
  • Contrôler et nettoyer la chambre de combustion de la chaudière.
  • Inspecter et nettoyer le système de vidange du chauffe-eau.

Autres caractéristiques du chauffe-eau à prendre en considération

Lors de l’achat d’un chauffe-eau, il est essentiel de tenir compte de sa qualité de fabrication ainsi que des caractéristiques et accessoires supplémentaires qui peuvent le rendre plus sûr et plus efficace.

Matériaux des vannes et du réservoir

Les réservoirs d’eau chaude sont conçus pour résister à la pression créée lorsque l’eau est chauffée à des températures proches de l’ébullition, tout en assurant une isolation pour éviter les pertes de chaleur, de sorte que le chauffe-eau n’a pas à travailler aussi dur pour garder l’eau chaude dans le réservoir.

Les réservoirs de chauffe-eau sont dotés d’une enveloppe extérieure en acier, suffisamment solide pour supporter la pression, et d’une enveloppe intérieure en acier à l’intérieur de laquelle est collée une couche de plastique pour éviter la rouille. Une couche d’isolant entre les enveloppes intérieure et extérieure permet d’éviter les pertes de chaleur.

Si la plupart des chauffe-eau ont une construction de réservoir similaire, certains varient dans leurs types de vannes. Certains utilisent des raccords en laiton qui tiennent plus longtemps, tandis que d’autres utilisent des raccords en plastique, qui sont plus sensibles à l’usure.

Technologie avancée

Certains chauffe-eau sont dotés d’une technologie intelligente qui vous permet de surveiller le fonctionnement du chauffe-eau sans avoir à vous rendre à l’appareil. Ces chauffe-eau se connectent au WiFi d’une maison, ce qui permet à l’utilisateur de surveiller la température de l’eau tout en consultant les données sur la consommation d’énergie du chauffe-eau via un smartphone.

En utilisant une application compatible, l’utilisateur peut programmer des heures d’arrêt pour le chauffe-eau, afin qu’il ne gaspille pas d’énergie à chauffer l’eau pendant les périodes où les occupants de la maison sont absents ou endormis. Les chauffe-eau intelligents enverront également des alertes à l’utilisateur en cas de dysfonctionnement ou de fuite du chauffe-eau.

Accessoires

Il existe plusieurs accessoires qui peuvent être vitaux pour certains chauffe-eau.

Cuvette et conduite d’évacuation. Si un chauffe-eau se trouve dans le grenier ou à l’étage supérieur de la maison, où une fuite pourrait causer des dommages importants, assurez-vous d’installer un bac et une conduite d’évacuation sous le chauffe-eau pour éviter les dommages causés par les fuites.

Fermeture de l’eau. Installez un dispositif d’arrêt d’eau sur la ligne d’alimentation du chauffe-eau s’il n’y en a pas déjà un. Il sera ainsi facile d’interrompre l’écoulement de l’eau vers le chauffe-eau en cas de problème ou si celui-ci doit être entretenu.

Couverture de chauffe-eau. Si vous essayez d’améliorer l’efficacité d’un chauffe-eau à accumulation, essayez d’utiliser une couverture pour chauffe-eau. Elle ajoute une couche supplémentaire d’isolation, de sorte que le chauffe-eau n’a pas besoin de travailler aussi dur pour garder l’eau chaude.

Réflexions finales

En connaissant les avantages et les inconvénients de chacun des différents types de chauffe-eau, vous serez mieux à même de prendre la meilleure décision lors de l’achat d’un nouveau chauffe-eau. Les facteurs à prendre en compte comprennent la quantité d’eau chaude que le chauffe-eau doit produire pour répondre aux besoins quotidiens de votre famille. Lorsque vous évaluez les différents coûts de chaque type de chauffe-eau, assurez-vous d’examiner non seulement les dépenses initiales du chauffe-eau et de son installation, mais aussi ses coûts de fonctionnement annuels.

FAQ sur les types de chauffe-eau

Q. Quel type de chauffe-eau est le plus populaire ?

Bien que d’autres types de systèmes de chauffage de l’eau deviennent de plus en plus populaires, les chauffe-eau à réservoir de stockage standard demeurent le type de chauffe-eau le plus populaire sur le marché. Ils offrent de grandes capacités et un fonctionnement fiable.

Q. Quels sont les deux principaux types de chauffe-eau ?

Les deux principaux types de chauffe-eau sont les chauffe-eau à accumulation et les chauffe-eau sans réservoir. Ils constituent la grande majorité des chauffe-eau installés dans les foyers aujourd’hui.

Q. Un chauffe-eau de 50 gallons est-il suffisant pour une famille de 4 personnes ?

Un chauffe-eau de 50 gallons est généralement suffisant pour une famille de quatre personnes. Les familles plus nombreuses peuvent envisager d’acheter un chauffe-eau de 80 gallons.

0 ans
d'expérience
0
demandes de devis réalisés
0 %
de publicité

Tous nos devis de chauffe-eau

Devis Ballon D’eau Chaude
Devis Ballon D’eau Chaude
Devis Chauffe-Eau Solaire
Devis Chauffe-Eau Solaire
Devis Chauffe-Eau Thermodynamique
Devis Chauffe-Eau Thermodynamique