Devis traitement contre l’humidité

Si vous remarquez que les parois de votre habitation présentent des traces d’eau, il se pourrait que le logement souffre d’un problème d’humidité. Vous devez alors prendre les dispositions idoines pour brider ce phénomène. Quelles sont les causes possibles de ce problème ? Quel type de traitement humidité faut-il envisager ? Quel budget doit-on prévoir ? Voilà autant de questions auxquelles vous trouvez réponse dans ce guide.

Quels sont les différents traitements de l’humidité ?

Dans une maison, un taux minimum d’humidité est requis. Cependant, lorsque ce dernier dépasse la norme (entre 30 et 50 %), des mesures s’imposent. Vous devez agir rapidement pour éviter les diverses dégradations qui peuvent en découler. Il est possible d’employer différents techniques de traitement anti humidité dans une chambre ou dans une autre pièce de l’habitation. En effet, la solution à mettre en œuvre dépendra de l’origine de l’humidité. Est-elle causée par une condensation, une infiltration d’eau de pluie dans les parois ou des remontées d’eau dans les murs ? Il est évident qu’une pièce inondée par un orage ne sera pas traitée de la même manière qu’un simple mur humidifié en raison d’une remontée d’eau. Selon le cas, on pourra appliquer une peinture plafond salle de bain anti humidité. Il est aussi possible d’employer les moyens suivants selon la situation :

  • Assécher les parois concernées en y injectant de la résine ;
  • Isoler les parois humides ;
  • Réaliser un cuvelage ;
  • Appliquer un revêtement d’étanchéité ;
  • Installer un drain, des typhons atmosphériques ou une centrale d’assèchement…

Il est conseillé de faire une demande de devis pour le traitement humidité dans votre maison. Vous pouvez par exemple obtenir un devis en ligne gratuit et sans engagement. De plus, il vous permet d’avoir une idée précise du traitement anti humidité qui convient à votre situation. Évidemment, avant de l’obtenir, vous aurez à décrire de façon détaillée votre problème d’humidité.

Combien coûte le traitement de l’humidité dans une maison ?

Le prix du traitement de l’humidité dans un logement est fonction de plusieurs paramètres. En pratique, il dépend de :

  • La gravité du problème ;
  • La nature des produits anti humidité à utiliser (peinture anti humidité par exemple) ;
  • La complexité des moyens à mettre en œuvre pour régler le problème ;
  • La rémunération du professionnel spécialisé dans le traitement des parois humides.

Il est en réalité important d’effectuer un diagnostic d’humidité pour l’ensemble des pièces de la maison. Cela vous permet de déterminer la meilleure technique à utiliser pour enrayer définitivement le phénomène. Il faut alors considérer le coût de ce diagnostic dans le budget des travaux à réaliser. Notez également que c’est la solution technique retenue pour pallier le problème qui représente le plus important pôle de dépense. À titre indicatif, vous devez prévoir entre 100 et 400 euros, voire plus, pour un déshumidificateur d’air. Quant à l’installation d’une centrale d’assèchement, elle vous coûtera entre 25 et 50 euros le mètre carré. Pour une injection de résine, vous devez prévoir entre 50 et 200 euros par mètre linéaire. Afin d’appréhender de façon spécifique le coût des travaux, n’hésitez pas à demander un devis pour tout problème humidité dans votre maison.

0 %
sans engagement
0
professionnels
0
demandes de devis réalisés

Questions fréquentes sur le traitement de l'humidité

Un environnement saint est nécessaire pour bien vivre. L’humidité est souvent la source d’apparition des moisissures sur les murs de la maison. Beaucoup sont désemparés face à de telles situations. Les causes des problèmes d’humidité sont multiples. Il existe certes différentes solutions proposées en la matière par des professionnels. Il est conseillé de limiter les frais du traitement en optant pour des produits naturels. Avant tout, un 1er diagnostic doit être établi.

Lorsque le mur, le sol ou la toiture d’un immeuble ou d’une cave sont humides, on parle d’humidité. Il existe trois sources d’humidité qui provoquent les dégradations dans un immeuble. L’humidité d’origine naturelle provient du sol. Il s’agit d’une humidité ascensionnelle lorsqu’elle apparaît au rez-de-chaussée. Si elle survient sur des remparts contre la terre, c’est l’humidité latérale. Elle est due à des infiltrations ou à des fuites. Une telle situation est très complexe. L’humidité peut être produite également par les occupants de la maison. L’on diffuse l’humidité dans l’immeuble en se lavant, en respirant, en cuisinant, etc. nous diffusons de l’humidité dans toute l’habitation. Une telle humidité se condense sur les remparts sous de fines gouttelettes engendrant des dégradations ainsi que l’apparition de moisissures. Ces petits champignons malsains sont nocifs à la santé.

On parle d’humidité ascensionnelle lorsque les dégradations occasionnées sont en dessus de 1 mètre de hauteur à partir du sol extérieur. C’est le cas dans les bâtiments anciens ou si les traces se sont généralisées en partant du bas du mur depuis le sol. Il n’est pas possible de supprimer les causes de cette humidité. Les élévations capillaires sont dues à l’absence voire à la défaillance de la membrane d’étanchéité de type horizontal.

Il est important de traiter les problèmes d’humidité ascensionnelle sans tarder car leurs conséquences sont très sérieuses. Elle crée des dégâts aux finitions aussi bien à l’intérieur et à l’extérieur. En dehors des conséquences visibles, on note la migration et la cristallisation des sels dans les matériaux. L’humidité au niveau des murs favorise une prolifération de champignons dans la maison. Outre l’odeur nauséabonde, les bactéries se dispersent dans l’air. Ces bactéries sont à la base d’asthme, de problèmes respiratoires, d’allergies diverses et de rhinites.

Les pièces humides sont des nids de pourritures. Elles sont moins esthétiques et malodorantes. Grâce à l’émission de spores à l’intérieur de la cave, sur la toiture, dans la ventilation ou sur les bois, les altérations constituent une véritable menace pour la santé. Elles sont très dangereuses pour les personnes sujettes aux allergies et à l’asthme. Elles provoquent des irritations du nez et des muqueuses, des rhinites, des sinusites, de la conjonctivite, des toux chroniques, de la fièvre ou des maux de tête. Des solutions urgentes s’imposent donc.

Les causes de l’humidité sont à rechercher avant qu’une entreprise de professionnels en la matière ne soit sollicitée. Il peut s’agir des élévations capillaires, de la condensation provenant d’une mauvaise aération, des infiltrations ou autres. Dans le cas contraire, le risque de résurgence est élevé selon les avis des professionnels du domaine au niveau des capillaires. La ventilation mécanique contrôlée dénommée VMC peut être installé avant la rénovation complète.

Face aux problèmes d’humidité, les avis des experts et des saints sont unanimes. Le traitement dépend de la source de l’humidité. Dans le cas d’infiltrations ou de fuites, il faut déterminer son origine. Le fait de bloquer ou de cacher l’humidité ne ferait que déplacer le problème. L’eau en s’accumulant dans les murs de la cave, de la ventilation ou du capillaire va trouver un autre chemin. S’il s’agit par contre d’une condensation, la solution idéale consiste à augmenter l’aération naturelle ou le salpêtre. Il est possible de procéder aussi l’installation d’une ventilation forcée pour que locaux soient saints.

Pour la santé et le bien-être des occupants d’une maison, l’air ne doit pas être assez sec selon les avis des médecins. Il doit renfermer un certain taux d’humidité afin que les bronches et les yeux ne soient irrités. Un peu d’air fort humide n’est point néfaste à la santé. Toutefois, le taux d’humidité élevé suivi d’une faible isolation provoque l’apparition de condensation au niveau de l’étanchéité. Les moisissures apparaissent du coup au niveau des remontées. Il est recommandé de maintenir tout logement à un taux d’humidité oscillant entre 50 et 60 %. Si le bâti est bien isolé, le taux pourrait être un peu plus élevé.

Le système OsmoDry vient à bout des problèmes d’humidité constatés sur les frontons et les remontées. Il permet de procéder à l’assèchement de façon non invasive des bâtiments empêchant du coup leur réapparition. Il convient aux caves, aux maisons individuelles, aux bâtiments publics, aux pavillons, aux villas, aux résidences secondaires, aux châteaux, aux bâtiments industriels, aux églises, aux immeubles, aux monuments historiques classés, etc. Il est très efficace sur les matériaux de la maçonnerie et même de la ventilation. Il convient assez parfaitement pour les caves, les remontées et les rez-de-chaussée humides. Il est conçu grâce à la technologie osmotique. Son fonctionnement est peu complexe. Il génère en effet des impulsions électromagnétiques sur les murets humides. Le champ électromagnétique provoque des molécules d’eau à l’intérieur des murs afin de les pousser vers le bas.

Pour écarter Les taches de moisissure, l’eau de javel est la solution la plus classique. Il existe certes des produits anti-moisissures toxiques et corrosifs. Pour ce qui est des produits naturels, une gamme variée de choix est possible. C’est le cas du vinaigre blanc à appliquer les joints. Le bicarbonate de soude est pour les plafonds et les remparts. Le percarbonate de sodium est très utile pour rendre la construction étanche.

La remontée capillaire apparaît en cas de taches d’humidité situées en bas du rempart. La première solution consiste à faire une saignée au niveau des parapets ou de l’étanche. Le prix des prestations varie de 100 à 150 euro le mètre carré. La deuxième solution est l’injection. Le prix pour l’injection sur les mur est de 100 euros par mètre carré. Le coût total des prestations dépend de la persistance de l’humidité. La remontée capillaire est à traiter en injectant un liquide hydrofuge dans la façade. En cas d’infiltration d’eau au niveau de l’étanchéité, de la toiture, de la façade, du salpêtre, l’entreprise sollicitée peut procéder à l’hydrofugation de la façade à un prix de 8 à 12 euros par m². Un nouveau bardage peut être posé ou une rénovation complète. Le prix varie entre 40 et 250 euros/m².

Vidéo : Solution et traitement contre l’humidité – Traitement Anti-Humidité

Un devis pour traiter l’humidité

Pour un logement, il existe un taux d’humidité à respecter. Si ce taux vient à dépasser la norme imposée de 30 à 50 %, des mesures strictes sont imposées. Il ne faut plus perdre de temps et demander un devis en ligne directement. Pour ce faire, il suffit d’envoyer les différentes techniques à adopter pour le traitement de l’humidité sur un site. Par ailleurs, la construction maison bois utilise également les sites de demande de devis en ligne afin de découvrir les traces d’humidité dans une pièce.

Le devis délivre ensuite le prix destiné pour traiter l’apparition de l’humidité dans une maison. Il faut souligner que les experts d’un site en ligne étudient une diversité de paramètres comme :

  • l’ampleur du problème ;
  • les produits à utiliser pour lutter contre l’humidité ;
  • les moyens complexes réclamés à la résolution du problème ;
  • le tarif dédié à un professionnel spécialisé dans le traitement de l’humidité.