Prendre un devis avant de réaliser ses travaux de pose de carrelage permet d’avoir accès à toutes les dépenses relatives aux opérations. Au lieu de directement passer à l’acte et de perdre le sang-froid au bon milieu des travaux quand les fonds sont en manque, il vaut mieux prévenir ces soucis et découvrir les sommes indispensables pour la réalisation des travaux. Aujourd’hui, plus besoin de passer dans les bureaux des artisans pour avoir un devis, il est possible de réaliser un devis carrelage en ligne.

Une idée sur le budget indispensable pour les travaux

En effet, l’une des raisons premières pour réaliser un devis est surtout le fait qu’elle permet à tous les particuliers de cerner le budget convenable pour la réalisation des travaux. Le devis donne ainsi l’opportunité aux concernés d’avoir une idée sur les sommes à prévoir pour que leurs carreaux soient posés, qu’il s’agisse de travaux de construction ou encore de rénovation de carrelage. Ainsi, pour se faire, les experts en la matière vérifieront un grand nombre de paramètres pour la pose carrelage sol, ce qui déterminerait le coût des travaux en question.

Terminé les dépenses anarchiques et en avant pour des travaux fiables

De toute évidence, sans aucun devis carrelage m2, l’artisan peut éventuellement créer des dépenses anarchiques, dans le but de vous soutirer de l’argent. Grâce à ce devis, tout sera programmé, et l’artisan ne pourra que respecter le budget prévu dans le devis en question. D’une certaine manière, le devis permet de contrôler la fiabilité de votre carreleur. Tout d’abord, les particuliers seront certains de contacter une entreprise légale dûment enregistrée. Ils pourront également se renseigner sur ses références et son expérience. Dans un point de vue, il sera également possible de demander une attestation décennale, ce qui sera d’une importance capitale pour se mettre à l’abri en cas de malfaçon. D’ailleurs, il faut également comprendre qu’un prestataire mettant en avant un devis engage sa responsabilité et est tenu de fournir la meilleure offre.

L'offre la plus économique

Un carrelage salle de bain reste de loin un moyen efficace pour obtenir la meilleure offre notamment au niveau des coûts pour la réalisation des travaux dans votre salle de bain. En passant par un devis carrelage chez plusieurs prestataires, vous aurez l’occasion de comparer les prix, une manière d’économiser ou du moins de mettre de l’argent de côté pour les imprévus durant les travaux.

De toute manière, réaliser un devis reste une tâche qui repose sur vos épaules. Il est important d’être clair sur les besoins et sur les contraintes budgétaires quand vous demandez un devis de la part d’un professionnel. Pour éviter les mauvaises surprises, rien de tel qu’un bon devis. De plus, plusieurs artisans carreleurs proposent un devis gratuit pour les particuliers. En ce sens, ces derniers n’auront rien à perdre étant donné que la demande de devis sera gratuite. Il faut également vérifier les compétences de ces professionnels avant de faire appel à leur service, il faut éviter ceux qui proposent des opérations à des frais dérisoires.

Questions fréquentes sur les devis carrelage

Le devis est un document écrit, établi entre un fournisseur et un client. Ce document fait référence à la vente ou à la fourniture d’un bien ou d’un service, à un prix défini. Il est généralement présenté sous la forme d’un tableau. Les informations concernant les différentes étapes de la réalisation d’un projet, ainsi que l’estimation du prix total y figurent. Le prix mentionné dans le devis peut être hors taxe, auquel cas il faut rajouter la TVA (taxe à valeur ajoutée). Le devis doit être daté, sa durée de validité doit être bien spécifiée. Une fois signé, le devis est considéré telle la manifestation écrite de la commande.

Il peut être tentant de passer outre la phase de devis et d’effectuer directement la pose des carreaux dans les pièces de la maison, comme le revêtement de la cuisine par exemple. Toutefois, pour que le projet cadre bien dans le budget disponible, il est important de passer par un devis estimatif avant de se carreler. En effet, faire un devis permet de connaître les différents détails techniques du projet. Il mentionne, non seulement le prix total estimatif des travaux, mais également le choix des divers matériaux (terre cuite, mosaïque collée ou non, pierre, ciment pour la chape, joints et autres) utilisés qui peuvent varier en fonction de la pièce à carreler dans la maison. Ce document représente la meilleure alternative pour avoir une idée du budget global à prévoir pour le revêtement d’intérieur et d’extérieur, et ainsi éviter tout gaspillage, que ce soit en termes d’argent, ou encore de matériau (joints, mosaïque, ciment pour chape et autres).

Les offres de service proposées par les carreleurs diffèrent d’un professionnel à un autre. L’obtention de plusieurs devis permet de comparer les tarifs et les compétences des artisans. Le porteur de projet a le choix car il a la possibilité d’opter pour l’offre qu’il juge être la meilleure.

Pour un projet de rénovation ou d’entretien des pièces, ou pour une nouvelle pose de carrelage (mural, au sol ou autre), les carreleurs peuvent estimer les coûts réels. Après avoir pris connaissance du projet et étudié les diverses possibilités, il commence par identifier le type de matériaux adaptés pour chaque pièce (pierre, mosaïque collée ou non, terre cuite, ciment pour la chape, joints et autres) et continue par faire le choix de ces éléments. Par la suite, il se charge d’évaluer les travaux à accomplir et tâche d’optimiser les moyens à utiliser afin d’offrir des prestations de qualité au meilleur prix. La main-d’œuvre ainsi que les différents détails incombant aux travaux varient en fonction de la difficulté des prestations, des méthodes de travail et des équipements de revêtement nécessaires. Tous les détails sont mentionnés dedans car un devis engage la responsabilité du professionnel. En aucun cas, il ne peut faire d’erreur car le devis équivaut à une offre que le client peut accepter.

L’estimation du montant total des travaux est en fonction de nombreux paramètres. Dans un premier temps, il faut faire le choix du type de matériaux (faïence collée, pierre, ciment pour la chape, mosaïque, joints et autres) à utiliser. Le devis dépend également de la nature des travaux à effectuer dans chaque pièce. Les interventions peuvent être différentes car la pose d’un carrelage au sol n’est pas identique à l’installation des carreaux sur les murs. Le montant des travaux varie également en fonction de la surface à carreler. La réserve technique, c’est-à-dire le pourcentage à ajouter à la surface réelle, est aussi à inclure dans cette estimation.

La validité d’un devis est restreinte à une période bien définie, relatée noir sur blanc dans l’estimation. Pendant ce temps, lorsque le client passe la commande, ce sont les tarifs mentionnés dedans qui sont pris en compte. Les usagers n’ont pas à se faire du souci car ils peuvent se référer à ce prix, à moins que la pièce ou la surface concernée change.

En revanche, si la période de validité est dépassée, il est du devoir du carreleur d’établir une autre estimation et d’effectuer son calcul avec les coûts réels du moment. Dans cette optique, l’artisan est libre de changer le tarif adopté. Le nouveau devis étant valide pendant un certain laps de temps, tous les détails qui s’y trouvent ne peuvent pas être changés si le client confirme la commande.

Le type de carrelages choisi, ne serait-ce que pour une simple pièce, a un impact sur le montant total du devis en euros. D’une manière générale, la terre cuite et le grès cérame sont les matériaux les plus onéreux. Viennent ensuite le grès cérame non gélif et le grès cérame émaillé. Les produits de carrelages qui ont le meilleur rapport qualité-prix sont les faïences. Le mètre carré des revêtements en faïence coûte moins de 10 euros. Sinon, outre les faïences collées et les autres catégories susmentionnées (en terre cuite et grès cérame), les revêtements en pierre (marbre, plaque de galets) et en pâte de verre sont relativement chers.

La pose de carrelages n’est malheureusement pas exonérée de TVA (taxe à valeur ajoutée). Mais en contactant un carreleur, il est possible de profiter d’une TVA (en euros) à 10 %. Dans tous les cas, il est préférable de toujours demander davantage d’explications et de précisions pour être certain de bénéficier d’une telle réduction de taxe, s’il concerne aussi bien la fourniture de matériau et des différentes pièces, que la mise en place proprement dite. Ainsi, un devis de carrelages doit inclure, obligatoirement, la TVA, même pour une petite pièce.

L’État n’offre pas d’aide pour la pose et la fourniture de carreau et d’autre matériau y afférent, que ce soit pour l’intérieur ou pour l’extérieur de la maison, mural ou autres. Néanmoins, la TVA de 10 % réduit le coût total (en euros) de l’ensemble de la facture, quelle que soit la surface de la pièce à revêtir.

Un devis implique le recours au service d’une entreprise ou d’un artisan. Effectivement, il est déconseillé de carreler soi-même (fourniture et pose de matériau destiné au revêtement mural ou non), même pour une petite pièce se trouvant à l’intérieur, ou une surface restreinte dans la maison. Cette tache nécessite la maîtrise des différentes techniques de pose, spécifique pour les diverses pièces. Faire appel au service d’un carreleur permet ainsi de garantir la qualité des travaux. Par ailleurs, les opérations, comme la coupe, se révèlent être dangereuses et délicates. Les carreleurs usent des outils adéquats et possèdent le savoir-faire requis pour que chaque manipulation soit précise.

Vidéo : Comment poser du carrelage de sol ? Leroy Merlin

Fermer le menu